Atteib Doutoum TchadLe ministre tchadien des Finances, Atteib Doutoum, espère le triplement de la production du pétrole de son pays à partir de 2015. L’entrée en production d’un champ pétrolier à proximité du lac Tchad nourrit un tel optimisme.  Le pays du Sahel pourrait atteindre la barre des 200 000 barils / jour en 2014, puis dépasser le cap des 300 000 en 2015. Si ces prévisions ministérielles s’avéraient,  le Tchad vivrait un véritable retournement de tendance.

En effet,  la production  est tombée à 97 000 en 2013  barils contre 110 000 barils en 2012.  Membre de la CEMAC (Communauté des Etats de l’Afrique Centrale), le Tchad va connaitre une croissance de 4% en 2013 contre 9% en 2012.   Le pays présidé par Idriss Deby Itno depuis 1990  tire environ 2 milliards de dollars annuels de l’or noir.

En date du 23 septembre dernier,  Ndjamena a émis un emprunt obligataire de 85 milliards de FCFA à la Bourse régionale des valeurs mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC) basée à Libreville. Libellé sur cinq ans, les bons seront souscriptibles à partir du 15 novembre. Les montants levés serviront à la construction d’un centre d’affaires de 30 hectares au coeur de la capitale tchadienne. Objectif, faire de Njamena un hub francophone des affaires.

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser