MauritelL’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications en Mauritanie, met en demeure l’opérateur de téléphonie mobile MAURITEL (société à capitaux mauritano marocains) à l’effet de rétablir la continuité du service à la date du 30 août au plus tard.

Cette mise en demeure est motivée par le constat « d’un incendie survenue sur les équipements de télécommunications installés au centre ville de Nouakchott survenue le 27 août 2013 vers 15 heures,  qui a provoqué l’interruption de la majorité des services fournis aux usagers dans la capitale et certaines zones de l’intérieur du pays ».

Quelques jours après l’incident, une inspection effectuée sur les lieux note qu’une bonne partie du service reste toujours interrompue et les services rétablis sont d’une qualité dégradée ».

Ce fait « est une récidive » après un événement similaire noté en novembre 2011, rappelle l’Autorité de Régulation, qui invite MAURITEL à assurer le fonctionnement régulier du service à Nouakchott et à l’intérieur du pays, conformément aux obligations prévues par le cahier des charges.