Kigali, 27 août 2013 (CEA) – Les ambassadeurs et les hauts fonctionnaires, représentant la République démocratique du Congo (RDC), le Kenya, le Rwanda, la Somalie, la Tanzanie et l’Ouganda ont rencontré le Directeur et les membres du personnel de la Comission économique pour l’Afrique (CEA), le Bureau de Kigali pour discuter le déroulement de la dix-huitième session du Comité intergouvernemental d’experts (CIE) de l’Afrique de l’Est qui se tiendra à Kinshasa, en RDC en Février 2014.
Les participants à la réunion tenue à Kigali ce 27 Août, ont décidé d’approfondir la réflexion sur la manière de promouvoir les champions nationaux et le rôle des investissements directs étrangers (IDE) dans l’établissement des entreprises locales en vue d’augmenter la transformation structurelle. 
Ces réflexions et discussions informeront le thème de la prochaine session du CIE, qui est «Les champions nationaux, les investissements directs étrangers (IDE) et la transformation structurelle en Afrique de l’Est“.
«Dans la nouvelle économie émergente, les Champions Nationaux sont devenus des partenaires stratégiques pour assurer une transformation meilleure et inclusive. Nos pays devraient les positionner entant qu’acteurs majeurs de la prospérité durable», a déclaré Antonio Pedro, Directeur du bureau sous-régional de la CEA pour l’Afrique de l’Est (BSR-AE)”.
Pedro a souligné que les investissements et les ressources consacrées aux Champions Nationaux seraient rentables pour l’accumulation de richesse à long terme et favoriseraient l’infrastructure qui améliore la qualité de vie et offre des possibilités de diversification.
«Les investissements Directs Etrangers peuvent également stimuler les Champions Nationaux, si les entreprises étrangères investissaient dans le développement des ressources humaines par lequel les compétences de la connaissance et  technologiques seraient transférées aux acteurs locaux”, a ajouté Pedro.
En marge de la réunion de Kinshasa, la CEA organisera également trois réunions d’experts sur: ‘Les traités bilatéraux d’investissement (TBI) et les champions nationaux’ ; ‘Mettre les nouveaux partenariats commerciaux et d’investissement au service de la diversification en Afrique de l’Est : le rôle des marchés émergeants’ et ‘Promouvoir l’intégration régionale pour l’amélioration de la cohésion sociale’.
«Nos pays sont impatients de discuter ces sujets si important et de formuler des recommandations politiques claires qui vont dynamiser nos économies et faire progresser notre développement», a déclaré Emmanuel Hategeka, le Secrétaire Permanent au Ministère de Commerce et de l’industrie au Rwanda.
“Pour le Rwanda, le thème de la 18ème session de CIE est pertinent et opportun étant donné le choix délibéré du gouvernement de stimuler les Champions Nationaux dans de nombreux secteurs de notre développement”, a-t-il ajouté.
Le CIE est l’organe statutaire du Bureau de la CEA pour l’Afrique de l’Est qui se réunit chaque année en vue  discuter des questions clés relatives au développement économique et social de la sous-région en vue de faire des recommandations appropriées pour y remédier.