Kaberuka BAD MaliLa Banque africaine de développement vient d’approuver un accord de participation aux risques non capitalisé avec CITIBANK visant à soutenir les banques et PME dans 54 pays africains pour un montant de 50 millions de dollars. 

Les deux banques partageront le risque de défaut de portefeuille de transactions commerciales qualifiées, effectuées par des banques émettrices en Afrique, indique la BAD. Le dispositif vise à répondre aux attentes du marché en matière de financement du commerce en Afrique, en soutenant les échanges commerciaux dans les secteurs économiques vitaux que sont l’agro-industrie et l’industrie manufacturière. Ainsi, « il favorisera le développement du secteur financier et l’intégration régionale, tout en augmentant les recettes publiques », explique l’institution financière. En effet les banques africaines disposent de capitaux modestes, ce qui restreint leur capacité à obtenir des limites commerciales appropriées auprès des banques de confirmation internationales, et à effectuer d’importantes transactions à  l’impact significatif sur le développement.