QCIQuality Chemical Industries, la première compagnie pharmaceutique ougandaise, a mandaté la firme d’investissement Renaissance Capital et la banque Stanbic pour préparer sa probable introduction en bourse sur la place de Kampala.  Emmanuel Katongole, le PDG de l’entreprise, a confirmé l’information en marge d’un séminaire professionnel organisé samedi par l’organisation du Rotary Uganda.  « Pour l’heure, le dossier est en cours de préparation et au moment opportun, nous ferons une annonce », s’est contenté d’indiquer Katongole, qui est également resté évasif sur le calendrier de l’opération. 

Il a en revanche dévoilé avec précision le niveau de valorisation globale de la société : 250 millions de dollars selon Renaissance Capital, tandis qu’une évaluation distincte menée par la banque Stanbic chiffre à 220 millions de dollars la valeur de Quality Chemical.  L’introduction en bourse sur le Uganda Securities Exchange serait une étape majeure pour la compagnie, qui est née en 1998 d’un partenariat entre des investisseurs locaux et le laboratoire pharmaceutique indien Cipla, premier producteur mondial d’antirétroviraux génériques.  Quality Chemical emploie aujourd’hui 350 collaborateurs et se prépare à investir 80 millions de dollars dans une seconde usine qui produira tant des antirétroviraux que des traitements antipaludiques pour l’ensemble de la sous-région.