CIPREL, la filiale de la société de portefeuille d’ECP collecte un fonds de 320 millions d’euros pour l’achèvement du plan d’expansion d’une centrale électrique. Détails.

  Emerging Capital Partners (ECP), la société panafricaine de capital-investissement, a annoncé le 21 août  que CIPREL, une filiale de  Finagestion, société spécialisée dans la gestion privée de services publics, dont l’actionnaire majoritaire est le ECP Africa Fund II PCC, a levé un total de  320 millions d’euros afin de financer son plan expansion. .

La signature de la dernière tranche de ce financement, d’un montant de 200 millions d’euros,  a eu lieu à Paris le 14 août 2013. La Société financière internationale (SFI) a contribué à hauteur de 100 millions d’euros (133 millions de dollars US), tandis que PROPARCO (filiale de l’Agence Française de Développement) et le Fonds africain de développement (FAfD) de la Banque africaine de développement ont chacun contribué pour un montant de 50 millions d’euros (66 millions de dollars US) .

Ce nouveau financement sera  destiné en particulier à financer un projet d’expansion qui utilisera une technologie de récupération de chaleur  permettant la création d’un  cycle combiné (gaz et vapeur) qui augmentera la capacité installée de  111 MW. CIPREL de générer une quantité  additionnelle de 800GWh/par an  sans consommation de gaz supplémentaire ni d’émissions de gaz à effet de serre.

La plus grande centrale électrique en Côte d’Ivoire

Au terme de cette extension, la capacité  installée totale de CIPREL sera de 543 MW – confortant sa position de  plus grande centrale électrique de  Côte d’Ivoire et positionnant la Société parmi les producteurs d’énergie les plus importants de la région. L’énergie supplémentaire produite participera à l’amélioration de l’accès à l’électricité pour les ivoiriens,  contribuera   au  développement économique de la Côte d’Ivoire,  et permettra au pays d’augmenter ses exportation vers les pays voisins de la sous-région.

 

Commentant  le bouclage de ce financement, Vincent Le Guennou, Co-CEO d’ECP et président de Finagestion, a indiqué : « Ce financement supplémentaire constitue une étape cruciale pour CIPREL et la Côte d’Ivoire. CIPREL est en passe de devenir un des plus grands producteurs indépendants d’électricité de la région, avec plus d’un demi milliard de dollars américains d’investissements cumulés, et une excellente performance opérationnelle. A horizon 2016, une fois ce projet d’expansion réalisé, CIPREL aura augmenté sa capacité de production 222 MW, lui permettant de fournir aux ivoiriens de l’énergie supplémentaire accessible, tout en optimisant simultanément la consommation de gaz naturel fourni par les réserves domestiques. »

 

Il a complété son propos en affirmant : « La Côte d’Ivoire a annoncé ses ambitions de devenir un pays à revenu intermédiaire en 2020, un objectif qui dépend largement de l’approvisionnement en énergie électrique  pour soutenir le rythme de croissance nécessaire. Le remarquable développement de CIPREL constitue une étape t essentielle dans l’accomplissement de cette ambition et nous remercions le gouvernement de  Côte d’Ivoire et les équipes de la SFI, de la PROPARCO et de la BAfD pour leur soutien dans ce cadre. »

 

Encadré

À propos de CIPREL

CIPREL est la plus grande centrale électrique de la Côte d’Ivoire, l’un des rares producteurs indépendants d’énergie (IPP) certifié pour la qualité, la sécurité et l’environnement dans l’ensemble de ses opérations.

CIPREL a été constitué en juillet 1994 comme le premier IPP de la Côte d’Ivoire, pour développer une centrale énergétique à gaz près d’Abidjan. Il a commencé ses opérations en mars 1995 avec une première tranche composée de trois turbines à gaz dotées d’une capacité individuelle de 33 MW. Une deuxième tranche (cycle ouvert), représentant une capacité supplémentaire énergétique de 111 MW, a été ajoutée en juin 1997. Une troisième tranche avec une capacité supplémentaire de 111 MW (cycle ouvert) a été ajoutée en décembre 2009.

CIPREL est détenu  à 83 % par Finagestion S.A., un groupe de services publics diversifiés avec une expérience substantielle dans les secteurs de l’électricité et de l’eau en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Pour sa part, Finagestion est détenu à 60 % par Emerging Capital Partners (« ECP »), un groupe de capital-investissement et le reste est détenu par les gestionnaires, les employés et des investisseurs ouest-africains.

 

Pour plus d’informations, veuillez consulter : http://www.groupecie.net/metiers/centrale_ciprel.php

 

 

À propos d’Emerging Capital Partners

Emerging Capital Partners (ECP) est une société de capital-investissement qui a réalisé plus de 2 milliards de dollars américains d’investissement en capital de croissance en Afrique.  Fondée en 2000, ECP a été l’une des premières sociétés qui s’est dévouée à l’Afrique et qui, à ce jour, a participé en fait d’investissements dans plus de 50 sociétés africaines à travers sept fonds. Aujourd’hui, ECP marque sa présence sur le terrain avec plus d’employés qu’aucune autre société : plus de 70 % de ses professionnels en investissement, provenant de 12 pays africains, opèrent dans sept bureaux locaux.

 

Les investissements d’ECP sont bien diversifiés, avec un capital-investissement placé dans plus de 40 pays africains. Les secteurs englobent les services financiers, les télécommunications, le commerce de détail et le consommateur, les ressources naturelles, l’agriculture et l’infrastructure.

 

En 2013 ECP a honoré ses investissements en attribuant des marchés à Nairobi Java House tirés du magazine Africa Investor et du PIB annuel de Private Equity Africa et des primes des conseils consultatifs.

 

www.ecpinvestments.com

 

À propos de Finagestion

Finagestion est un groupe opérant dans le secteur public africain qui contrôle plusieurs concessions dans les secteurs de l’eau et de l’électricité en Côte d’Ivoire et au Sénégal. Les quatre grandes filiales de Finagestion sont SODECI, une société de production et de distribution d’eau en Côte d’Ivoire, CIE, une société de transmission et de distribution de courant en Côte d’Ivoire, CIPREL, une société de production de courant de 320MW basée en Côte d’Ivoire, et SDE, une société de production et de distribution d’eau au Sénégal.

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser