I&M Bank Rwanda, la nouvelle dénomination de l’ancienne Banque Commerciale du Rwanda (BCR), vient d’annoncer par communiqué un bénéfice net de 8,99 milliards de francs rwandais (13,6 millions de dollars) pour le premier semestre 2013.

Un résultat en hausse de 33 % par rapport à la même période de l’année dernière (6,75 milliards de francs rwandais, soit 10,2 millions de dollars), tandis que les actifs totaux de l’établissement se sont accrus de 15 % sur la période pour atteindre 127,6 milliards de francs rwandais (193,3 millions de dollars) a précisé la banque dans sa déclaration.

Depuis l’acquisition l’année dernière de 80 % des parts de la BCR par un consortium dirigé par le groupe bancaire kényan I&M, l’établissement financier rwandais réoriente ses efforts dans le cadre d’une stratégie régionalisée, et ce  afin de tirer parti du réseau I&M présent dans les pays limitrophes.

Une approche nouvelle et globale qui prendra du temps pour porter pleinement ses fruits, mais dont les derniers résultats financiers présentés laissent présager la pertinence.