Climbing PercentageAvec la récente décision de la Banque Nationale du Rwanda de réduire son taux directeur à 7 % (contre 7,5% auparavant) et le renforcement des réserves monétaires détenues par les banques commerciales du pays, les taux d’intérêt (17,7 % actuellement) appliqués aux emprunts devraient être prochainement revus à la baisse.

L’émission réussie[1] d’un eurobond de 400 millions de dollars en avril a procuré de nouvelles ressources financières à l’Etat, qui a du coup réduit sensiblement ses besoins de financement auprès des banques et permis de libérer de nouvelles lignes de crédit aux entreprises et particuliers. Une conjoncture favorable que la plupart des acteurs du secteur voit comme un prélude à une détente prochaine des taux.

Des sources internes à la Banque de Kigali (BK), le premier prêteur et établissement financier rwandais, ont ainsi confirmé que les disponibilités en cash des banques commerciales sont en nette amélioration et qu’une baisse des taux devrait logiquement suivre si l’accumulation de nouveaux dépôts se poursuit.  Cité dimanche dans les colonnes du quotidien New Times, Shivon Byamukama, le secrétaire général et responsable du département des affaires commerciales de la BK, a pour sa part indiqué que «… si la liquidité continue de s’améliorer, les taux d’emprunt commenceront probablement à baisser dès le prochain trimestre ».