kinross-goldEngagée dans l’exploitation  la mine d’or de Tasiast (300kilomètres au Nord de Nouakchott-la troisième plus importante au monde) l’entreprise canadienne Kinross est plongée dans une profonde déprime depuis quelques jours.  Les 14 00 travailleurs mauritaniens, représentant 95% des effectifs, observent une grève illimitée depuis le 8 août dernier.

 

Les grévistes  ont soumis à la direction de l’entreprise une plate forme de revendications en six (6) points portant sur  « une augmentation de salaire,une  prise en charge médicale et, entre autres, un traitement plus décent du personnel de prospection…. ».

Le 2 août dernier,  soit moins d’une semaine  avant le déclenchement de ce mouvement social, Kinross Gold Corporation, dont Tasiast Mauritanie est la filiale à 100%, déclarait des pertes colossales à hauteur de 3,2 milliards de dollars us dues « à un prix de l’or en dessous des projections » et « la décision de reporter la construction d’une nouvelle mine d’or en Mauritanie ».

Un an plutôt, l’entreprise avait dégagé un bénéfice de 153,8 millions de dollars us. La production annuelle de la mine aurifère du Nord de la Mauritanie est estimée à 200.000 onces.