Mme ZumaLa Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, continue de suivre de près l’évolution de la situation à Madagascar. À cet égard, elle se félicite de la décision prise, ce samedi, 17 août 2013, par la nouvelle Cour électorale spéciale (CES) sur la liste des candidats au scrutin présidentiel devant marquer l’aboutissement du processus de sortie de crise et la restauration de l’ordre constitutionnel.

L’exclusion de la liste, par la CES, des personnalités dont les candidatures ne répondent pas aux conditions prévues par la Constitution et la loi électorale malgaches ou contreviennent aux décisions pertinentes de l’UA et de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) telles que soutenues par le Groupe international de contact sur Madagascar (GIC-M), constitue une étape importante dans la création des conditions requises pour l’organisation, avec l’appui de la communauté internationale, d’une élection présidentielle libre, transparente et crédible.

 

Lire la suite sur le site web de la Commission de l’Union Africaine