MarrakechAlors que Djerba et Charm el Cheikh continuent d’enregistrer des annulations de Tours opérateurs, Marrakech croule sous  les réservations.  Les chiffres font état d’une embellie en contre-tendance par rapport au vent mauvais qui souffle sur toute la Méditerranée du Sud. 

 

Les indicateurs de l’activité touristique sont effectivement au vert à Marrakech.  Le cumul Janvier-Juin 2013 nous donne des taux de croissance de 21% en arrivées et 17% en nuitées toutes nationalités confondues,  avec un taux d’occupation moyen qui a passé de 44% (1er semestre 2012) à 53 %,  soit un gain de 9 points.

Le conseil régional du tourisme de la ville ocre explique cette embellie d’abord grâce à  une conjoncture internationale favorable et aux difficultés rencontrées par certaines destinations concurrentes .  Mais c’est surtout la diversification et l’enrichissement de l’offre qui ont joué. L’arrivée des grandes enseignes internationales, le lancement de nouveaux produits de nouveaux concepts, de nouvelles unités, d’un nouveau palais des congrés et de nouveaux parcours de golf ont repositionné la destination.

Autre facteur expliquant le succés de Marrakech, la commercialisation  agressive des professionnels : présence aux diverses manifestations touristiques( salons,workshop et road show );organisation  d’opérations ponctuelles propres à certaines enseignes ( semaines gastronomique…) présence sur le web et offres promotionnelles..

Il y a aussi les actions concertées avec l ONMT (Office national marocain du Tourisme)  en termes de communication et relations publiques etc… Il faudrait également signaler Le retour en force du MICE (les mois 4, 5 et 6 ont été marqués par plusieurs congrès d’une grande envergure tels que : Congrès de la Banque Africaine de Développement, le Congrès Mondial de l’Education à l’Environnement, la Conférence diplomatique des Nations Unies pour les non voyants.

 

Ce qu il faudrait retenir selon le Conseil régional du Tourisme,  c’est que Marrakech a réussi  un renversement de tendance.  Cependant, le  potentiel de la ville ocre  dépasse de loin ces résultats qu on peut encore améliorer si on arrive a mobiliser les moyens nécessaires pour la promotion et l aérien. “Près de la moitié de notre capacité litière reste disponible alors notre objectif est d’arriver plus à  court terme a 65 % de taux d’ occupation”, indique-t-on.

Pour l’heure, tous  les marchés ont repris sauf l’Espagnol qui a connu une régression pour des raisons en rapport essentiellement avec la récession économique qui sévit dans le pays.par contre, Le marche Allemand a réalisé une croissance de 27%, la Grande Bretagne, 19%, l’Italie, 11%, la Scandinavie, 41%, la Suisse, 31%, et la Hollande a culminé à 100% de progression;

 

De même le marché français et le marché interne, les deux segments majeurs,  ont enregistré respectivement une croissance de 12 % et 17 %. L”installation à Marrakech de grandes enseignes internationales a permis d’attirer de nouvelles clientèles venant de pays lointains et notamment des pays du BRIC.  Ce qui, de la part du CRT,   se traduit par plus de visibilité pour diversifier les marchés.

La course vers les marchés émergents

Et le CRT d’indiquer:  “Outre  les marchés traditionnels, nous ciblons certains marchés dits émergeants tels que le Brésil, la Russie et la Pologne par exemple. Depuis déjà 3 ans, les professionnels Marrakchi assurent une présence de plus en plus importante au niveau de ces marchés,  soit dans le cadre d’une démarche commerciale propre à leurs entreprises,  soit dans le cadre de notre plan d actions en partenariat avec l’ON MT (salons, eductours, voyages de presse, etc….) Nous avons deja reçu à Marrakech plusieurs eductours et voyages de presse Chinois,Brésiliens,Turcs et Polonais”.

 

Allemagne, priorité numéro 1

Par ailleurs le CRT fait de l’Allemagne,  un marché prioritaire en 2013/2014. Plusieurs Actions ont été entreprises pour booster ce marché.d autres sont en cours car les perspectives de développement à ce niveau sont importantes.  un plan d’actions adapté ,visant le développement de l’aérien ( actuellement à 20 vols/semaine pour Marrakech) et la communication sur les différentes facettes de Marrakech est à l’étude afin de mettre en avant le culturel lié à la fraîcheur (piscine et aquaparc,activités ludiques …..)

 

Encadré

Renforcement de L aérien 

Dans l’odre du jour  lancement de nouvelles dessertes aériennes et notamment :

– Toulouse – Marrakech (sur le marché Français)

– Genève – Marrakech (sur le marché Suisse)

– Bonn – Cologne – Marrakech

– Sao Paolo – Casa – RAK

– Baden-Baden – Marrakech

– Memmingen – Marrakech

– Valence – Marrakech

– Bergerac – Marrakech

– Dole – Marrakech

– Paris Vatry – Marrakech

– Tours – Marrakech

– Cueno – Marrakech

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser