Ghana ebdsL’eurobond de 750 millions de dollars -8%-échéance 2023- conclu par le Ghana a-t-il été  trop cher payé?  L’ex Gold Coast a levé l’argent à un coût supérieur aux pays de notations similaires en raison de son indiscipline budgétaire, note Samir Gadio de la Standard Bank.  L’énormité de la prime explique la sursouscription de l’offre.  

Certains experts estiment que le timing choisi n’était pas le bon. Le Ghana en avait-il le choix avec un déficit de 8 milliards?   Pour les autorités du pays, l’eurobond fut un succès sonnant et trébuchant.

En effet, le Trésor du Ghana recevra dés le 7 août un total de  1 milliard de dollars, produit de cette opération. Le ministre des Finances, Kweku Ricketts  Hagan précise que l’emprunt est assorti d’une période de grâce de 10 ans, ce qui porte son échéance à 2023.  Les coupons seront cotés à la fois à la Ghana Stock Exchange et à l’Irish Stock Exchange.

Notons que 300 millions de dollars seront prélevés de ce fonds pour refinancer la dette domestique, quelque 250 millions pour restructurer une partie de l’eurobond de 750 millions de dollars émis en 2007. Seuls 300 millions de dollars iront directement au financement des projets porteurs.

En définitive, compte tenu de l’usage de cet eurobond (dont plus de la moitié sert à refinancer de la dette), des analystes  s’interrogent sur   la pertinence économique d’une telle sortie?

A.W