Mauritanie CEDEAOLe gouvernement mauritanien a décidé d’ouvrir un compte spécial pour « l’utilisation des fonds du don exceptionnel résultant de la table ronde de Bruxelles ».

Tenue les 22 et 23 juin 2010, la rencontre de la capitale belge avait permis au gouvernement mauritanien de recueillir les engagements des partenaires au développement à hauteur de 3,2 milliards de dollars us. Un montant  largement supérieur à une enveloppe initialement attendue de 2,8 milliards de dollars us.

Restait toutefois la grande équation de la présentation de projets de développement bien ficelés et bancables : preuve de la capacité d’absorption de la manne promise à Bruxelles.