Pine Bridge PEAprès Johannesburg, Nairobi devrait être la seconde base opérationnelle africaine du fonds d’investissement PineBridge Private Equity qui sera lancé dans les 18 prochains mois, et qui se positionnera principalement sur l’Afrique de l’Est.

« La sous-région obtiendra la plus large part d’allocation des 200 millions de dollars du fonds », a confirmé récemment Steven Costabile, le directeur général de la division Private Equity chez le gestionnaire d’actifs américain. PineBridge Private Equity Fund, dont le tour de table financier est toujours en cours et qui vise 25 % de retour sur investissement sur chaque position prise, agira en tant que fonds de fonds. Une approche qui signifie que la direction du capital-investisseur fait le pari d’allouer ses capitaux à des firmes locales de private equity qui disposent d’une expertise reconnue sur leurs marchés respectifs et qui est révélateur de l’intérêt grandissant des investisseurs internationaux pour l’Afrique.

Un intérêt que le continent leur rend bien : Selon les données compilées par l’association africaine de capital risque (African Venture Capital Association), les fonds de private equity investis en Afrique ont enregistré un rendement annualisé de 11,2 % sur la période décennale s’achevant au 30 septembre 2012.  Une performance sensiblement supérieure à celle de la plupart de leurs homologues occidentaux.