Enfin les dirigeants maghrébins accouchent d’une décision concrète. Il s’agit de la création de la Banque Maghrébine d’Investissement et du Commerce Extérieur (BMICE), née mercredi 29 mai 2013 à Marrakech. L’acte constitutif a été signé par les ministres maghrébins des Finances lors de leur 8ème réunion annuelle. La banque a été dotée d’un capital de 150 millions de dollars. Chacun des cinq pays du Maghreb y contribuera en apportant sa côte part. Pour le moment, seules la Tunisie, l’Algérie et la Libye ont mis leurs contributions à la disposition de la banque. Le Maroc et la Mauritanie le feront très prochainement.

La BMICE siègera à Tunis. La présidence du conseil d’administration a été confiée à l’Algérie et la direction générale à la Tunisie, pour un mandat unique de respectivement trois et quatre ans. Le principe de rotation a été adopté.

La décision de la création de la BMICE a été prise effectivement début janvier 2013 à Nouakchott lors de la conférence régionale sur l’intégration économique maghrébine. Initialement le projet date de 20 ans mais la volonté politique a fait cruellement défaut.

Maintenant, il faut renflouer le capital de la banque et mettre en œuvre un dispositif chargé de la bonne gouvernance et des priorités.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser