Les  avoirs en devise en Tunisie ont baissé et sont estimés actuellement à 96 jours d’exportation.  Le gouverneur de la banque centrale  de Tunisie (BCT), Chadli Ayari  qui a donné l’information,  juge la situation critique et souligne que les baisses des rentrées touristiques et des exportations du fait, selon lui, de la crise chez les partenaires européens, sont à l’origine de  la réduction des réserves en devises qui étaient de 11 230 millions de dinars soit 106 jours d’exportation à la fin du mois de mars dernier.

Parmi les mesures prévues pour remédier au manque de devises, le gouvernement compte sur des prêts auprès des institutions financières internationales  ou chez des pays amis, notamment le Qatar.

Le poids de la dette qui dépasse les 20 milliards d’Euros (plus de 40 milliards de dinars), ne fera qu’augmenter et l’économie tunisienne retrouvera son cercle vicieux qui la rend incapable de  sortir de la crise

Ce contenu pourrait également vous intéresser