Soro guillaumeDes milliers de tonnes de cacao détournées et vendu dans les circuits opaques via les pays voisins.  Un manque à gagner important. Le récent rapport rédigé par les experts indépendants de l’ONU pécherait par précipitation selon des observateurs et des membres du secteur privé ivoirien. Ce rapport “à charge”  pointe du doit les ex Forces Nouvelles et l’actuel président de l’Assemblée nationale,  Guillaume Soro.

Celui-ci a invité les  experts à respecter la procédure de tels rapports (généralement soumis aux autorités et aux personnes nommées afin que celles-ci apportent le contre-argument).  Les faits et les chiffres évoqués dans ce rapport “onusien” malgré tout nous paraissent suffisamment graves pour déclencher une commission d’enquête parlementaire. Ce vendredi, Financial Afrik revient sur la substance et les implications  de ce rapport, ses auteurs, et ses sources.

Ce contenu pourrait également vous intéresser