La Banque Africaine de Développement (BAD) a lancé une deuxième émission obligataire libellée en shilling ougandais (USH), d’un montant de 12,5 milliards d’USH sur le marché domestique, annonce un communiqué de la banque publiée vendredi soir. L’obligation est ouverte à la souscription jusqu’au lundi 27 mai.

Il s’agit « de la plus récente émission opérée dans le cadre du Programme d’Emission obligataire à Moyen Terme (PEMT) de 125 milliards d’USH, lancé initialement à la mis 2012 ».

L’approche PEMT « a été adoptée pour permettre à la banque de se financer régulièrement sur le marché des capitaux ougandais par le biais d’émissions de différentes tranches, plutôt que d’accéder au marché par des opérations autonomes. Une telle démarche minimise les coûts pour les clients, tout en réduisant le délai nécessaire pour émettre sur le marché financier ».