La compagnie kenyane, 5e en Afrique, va lever 2 milliards de dollars avec Afrieximbank comme arrangeur. C’est quasiment l’une des plus importantes opérations réalisées par cette institution née dans le giron de la BAD.

Par cet appel de fonds, Kenya Airways  compte  renforcer sa flotte par l’achat de 10 Boeing et 10  Embrayer.  L’avionneur américain bénéficie de l’accompagnement de l’américaine Ex-IM Bank dont le rôle est de soutenir l’export américain. Le prêt se décompose en 300 millions de dollars étalé sur 7 ans, le reste devant être remboursé dans dix ans.

La compagnie  projette de tripler sa capacité pour la porter à 107 avions. Parallèlement, le transporteur est-africain envisager de doubler ses dessertes.  Parmi les actionnaires de la compagnie, le gouvernement Kenyan (30%) et Air France KLM (26%.

Financial Afrik

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser