La Banque de France,  grande soeur  de la BCEAO et de la BEAC  (respectivement Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest et Banque des Etats de l’Afrique Centrale),  entame sa réorganisation.  A la clé, un plan de suppression de 1700 à 2 100 emplois d’ici 2020 pour accompagner le choc démographique des 5 000 départs à la retraite anticipée d’ici cette date.

Le plan de réaménagement adopté en avril dernier prévoit la fermeture de 15 services de tri de billets entre 2013 et 2015. Une seconde phase de fermeture est prévue en 2020 sans calendrier défini. Les fermetures devraient aussi concerner les services de gestion des dossiers de surendettement et les services d’analyse économiques.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser