TGVLes directeurs des chemins de fer des pays de l’Union du Maghreb Arabe (UMA), ont dégagé les principaux axes d’un programme visant à promouvoir et développer les transports ferroviaires dans la sous région, lors d’une réunion tenue récemment à Nouakchott.

La cheville ouvrière du développement des transports ferroviaires dans l’espace maghrébin est constituée par un projet sous régional de Train à Grande Vitesse (TGV), dont les études prospectives devraient être lancées rapidement.Figurent également dans ce programme,  la formation et l’échange d’expériences. Les pays membres de l’UMA sont l’Algérie, la Libye, le Maroc, la Mauritanie et la Tunisie.

Ce contenu pourrait également vous intéresser