Total Gabon 2Le chiffre d’affaires et le résultat net de Total Gabon  ont respectivement reculé de 6 et 4%  sur le premier trimestre 2013 comparé à la même période de l’année dernière.  Cette contre performance est notamment due à la baisse des prix de vente et des volumes commercialisés, indique l’entreprise. En effet, la part de production de pétrole brut (opéré et non opéré) liée aux participations de Total Gabon s’est établi au premier  trimestre 2013 à 44,0kb/j  contre 49,1 Kb/J  au premier  trimestre 2012. Soit une baisse de 10%.

Cette baisse de performance d’au moins 8%  est liée à des incidents opérationnels et ayant conduit à l’arrêt de production. En effet, ces incidents ont conduit à l’arrêt de la plate –forme AGMP /C  pour  des travaux de réparation du ballon de séparation, l’indisponibilité du compresseur de barbier, l’arrêt d’Hylia suite à la rupture du câble  électrique sur Ayol.

Aussi, ces contres performances résulteraient de la grève entamée au mois de mars par l’Organisation des employés du pétrole (Onep) qui  a touché l’ensemble de l’industrie pétrolière gabonaise. La baisse serait également due à 2% au déclin naturel des champs particulièrement compensés  par l’optimisation des puits existants et la mise en production de nouveaux  puits.

Autre raison évoquée, le prix du Brent qui a atteint les 112 ,6 dollar par  baril. A cela s’ajoute le prix de vente moyen de deux qualités de pétrole brut commercialisées par Total Gabon et extraites de Mandji et Rabi Light qui s’est élevé à 106 ,7 dollar par baril. Soit une diminution de 4%  par rapport à la  même période en 2012  où le prix du baril avait oscillé les 111,5 dollar par baril.

Au cours  de ce premier trimestre 2013,  les investissements pétroliers de Total Gabon ont reculé d’au moins 22%  et estimés à  75 milliard de francs soit 144 millions de dollar. Tandis que la capacité d’autofinancement a  doublé à 117,6  milliards de francs Cfa soit 225 millions de dollars.

 

Source: Total Gabon, Fininfo

Ce contenu pourrait également vous intéresser