Aziz renouveauPrévue le 26 mai prochain, la deuxième édition du forum de Nouakchott s’intitule cette année “Diaspora et investissements”.  L ‘événement  qui est placé sous l’égide du Ministère mauritaniens des Affaires économiques verra la participation de la plupart des organes de l’Etat en charge de la politique économique (ministère des Finances, Banque Centrale, Caisse de Dépôts et de Gestion), des Banques et entreprises, des membres du corps diplomatique ainsi que des acteurs et partenaires du développement (PNUD, AFD, Union Européenne).

La symbolique de ce deuxième forum tient de la situation particulière de la Mauritanie, auteur d’une croissance économique record en 2012 (6,9% selon le FMI), avec des réserves de devises record, des recettes minières record et des investissements importants dans la recherche et l’extraction minières.  Le relèvement des programmes d’investissements des  entreprises majeures comme le géant canadien Kinross témoigne de ce renouveau de la Mauritanie.

Sur le plan politique, le deuxième forum intervient alors que le président Mohamed Abdel Aziz  multiplie les contacts avec la diaspora mauritanienne à travers les organes compétents de l’Etat.  Cette  détente avec “la 13e région” a atteint son appogée il y a quelques jours quand le président de la République a reçu de hautes figures de l’opposition négro-africaine en exil. C’est un signal positif (un de plus) vers la Mauritanie de Mokhtar Ould Daddah, qui a présidé le pays de 1960 à 1978 et qui voulait en faire un trait d’union entre le Maghreb et l’Afrique Occidentale.

Ibrahima Dia

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser