Logiciels piratesVoici le top 30 des pays africains en termes de sécurité internet.  Cette liste a été révélée lors de la 18e édition du rapport annuel Internet Security Threat Report (ISTR) de Symantec (Nasdaq : SYMC) (http://www.symantec.com)  p  à  Dubai, le 13 mai.  Parmi les conclusions importantes relevée, l’augmentation de 42% du nombre d’attaques ciblées en 2012, comparé à 2011.

Conçues pour le vol de propriété intellectuelle, ces attaques de cyberespionnage touchent de plus de plus le secteur industriel, ainsi que les PME, qui sont la cible de 31 % de ces attaques. En outre, les particuliers demeurent vulnérables au « ransomware » et aux menaces sur mobile, particulièrement sur la plateforme Android.  S’agissant de l’Afrique, voici la liste qu’il faut avoir à l’esprit.

1-Egypte, 2-Afrique du Sud, 3-Maroc, 4-Tunisie, 5-Algérie, 6-Maurice,  7-Nigeria, 8-Kenya, 9-Soudan, 10-Ghana,  11-Cameroun, 12-Ethiopie, 13-Libye, 14-Côte d’Ivoire, 15-Angola, 16-Sénégal, 17-Namibie, 18-Tanzanie, 19-Seychelles, 20-Zimbabwe, 21-Zambie, 22-Ouganda, 23-Botswana, 24-Malawi, 25-Mozambique, 26-RDC, 27-Madagascar, 28-Rwanda, 29-Djibouti, 30 -Burkina Faso.