Samir MarocLa Samir est un  titre à conserver dans l’attente d’une « bonne nouvelle », souligne BMCE Capital dans une note de recherche. En voici un extrait résumé:  “Pour les besoins d’évaluation de SAMIR nous nous sommes basés sur la méthode  d’actualisation des cash-flows futurs -DCF-, et avons retenu les hypothèses suivantes :
-Un TCAM du chiffre d’affaires de 3,4% sur la période 2013-2022 ;
-Une marge d’EBITDA moyenne de 3,1% sur la période 2013-2022,
stabilisée à 3,4% en année terminale ;
-Un taux d’actualisation de 9,75%, tenant compte de :
– Un taux sans risque 10 ans : 4,90 ;
-Une prime de risque marché actions : 7,4% ;
o-Un gearing cible : 50% ;
Et, un taux de croissance à l’infini de : 2,0%.
Nous aboutissons ainsi à un cours cible de MAD 299 et recommandons, en
conséquence, de conserver le titre dans les portefeuilles compte tenu d’un
cours de MAD 275 observé en date du 17 avril 2013″

Pour rappelle, le premier raffineur des produits pétroliers au Maroc table sur une marge de raffinage de 8 dollars/ le baril  en 2013.

Ce contenu pourrait également vous intéresser