Emirates reste la  compagnie aérienne au développement le plus rapide au monde.   En annonçant aujourd’hui un  bénéfice net de 622 millions de dollars pour l’exercice 2012/2013, soit une hausse de 52% par rapport au précédent exercice, la compagnie aérienne spécialiste du long courrier démontre la pertinence de son modèle.  Ci-résumé des chiffres qui détonnent dans un secteur aérien qui vole  plutôt en rase-motte:

un bénéfice net de 3,1 milliards AED (845 millions de dollars US)

Plus forte augmentation de capacité de l’histoire de la compagnie aérienne, avec l’entrée en service de 34 nouveaux avions et le lancement de 10 nouvelles destinations 

39 millions de passagers transportés

Ce contenu pourrait également vous intéresser