Au cours de sa réunion hebdomadaire du jeudi 2 mai, le  gouvernement mauritanien a décidé de procéder à une augmentation du capital de la Caisse de Dépôt et de Développement –institution créée en mars 2011- qui passe de 5 milliards d’ouguiyas  (16,5 millions de dollars us) à 10 milliards d’ouguiyas (33,3 millions de dollars us).  La hausse du capital vise  « à renforcer la mission et la qualité d’outil de développement » de la caisse.

La mission de la CDD est de « recevoir les fonds du public incluant les institutions et établissements publics, gérer les dépôts des clients, octroyer des crédits et développer notamment le micro crédit, offrir des garanties aux bailleurs de fonds sur certains projets identifiés, emprunter sur les marchés et prendre des mesures de couverture de risques ».

Ce contenu pourrait également vous intéresser