Mauritanie croissanceLa Mauritanie a enregistré une croissance de 6,9% de son Produit Intérieur Brut (PIB) -8% hors industries extractives- alors que l’inflation a chuté à 3,4% au cours de l’année 2012.  Cette révélation a été faite jeudi soir lors d’une rencontre entre une mission  du Fonds Monétaire International (FMI), conduite par Mme Mercedes Verra Martin, qui a séjourné à Nouakchott du 23 avril au 2 mai dans le cadre de la 6é revue du programme  de Facilité Elargie de Crédit (FEC) et la presse.

Mme Mercedes en mis l’accent sur « de bonnes performances marquées par la consolidation de la stabilité macroéconomique et une reprise vigoureuse de l’activité économique, malgré une conjoncture internationale qui reste difficile ».

Ce fort taux de croissance est généré par « l’activité des services, le rebond de la production agricole et le dynamisme du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics (BTP) ». Quant à la maîtrise du taux d’inflation « nettement en deçà des projections, elle s’explique par la baisse des prix des produits alimentaires qui a plus que compensé les augmentations régulières du prix du carburant ». La Mauritanie et le FMI sont liés par un programme de Facilité Elargi de Crédit (FEC) depuis 2010.

Ce contenu pourrait également vous intéresser